Agenda
Accueil
Activités
Actualités
Histoire
Contact
Liens
Dernière minute
Revue de Presse
Conseil administration

 

L'environnement

Depuis sa création, le City a toujours assumé l'entretien des locaux où il se trouve. La présence d'une forêt vierge... à proximité et la facilité de "passer" entre les grilles entourants le parterre invitent de plus en  plus d'individus à squater l'endroit.
Une pensée nous vient à l'esprit... est-ce de nouveaux adhèrents qui tatent le terrain....  
En attendant, il faut une certaine dose de courage pour continuer de préserver l'environnement.
Il faut savoir qu' il faut ramasser les feuilles plusieurs fois par semaine, balayer l'espace extérieur, désherber à l'intérieur de la cour mais aussi devant l'entrée principale, remettre en place le mobilier "utilisé" par les "visiteurs" ou tout simplement ramasser les objets personnels laissés sur place.......
Profitons pour saluer le mérite de ceux qui s'y emploient offrant un fleurissement toujours au top, régulièrement arrosé et débarrassé des fleurs fanées.
C'est toujours un réel bonheur de pouvoir apprécier la diversité des couleurs quand se profile un environnement laissé à l'abandon.

            

         


...................................................................................................

Une bonne surprise     -     Juin 2017

Une fois de plus, promenant la machine à ramasser les feuilles, avant de procéder à l'arrosage des fleurs, notre regard a été attiré par le fait que la porte du bâtiment "ex resto" du coeur était ouverte.
Il est bon de rappeler que 3 fenêtres du 1er étage, depuis plusieurs mois, indiquaient la force du vent en fonction du degré d'ouverture.
Inutile de préciser que cette bâtisse présente tous les risques que l'on peut imaginer si ce n'est qu'au 2eme étage se trouvaient 2 bancs blanc à l'image des nôtres.

La livraison des 4 nouveaux nous permettra d'avoir 2 bancs en réserve afin de pallier aux autres disparitions à moins que l'impossibilité de  squatter cet immeuble soit la bonne formule pour ôter l'envie de ces cambrioleurs de ducasse.
Coût de l'opération: 400 €... le City aurait pu s'en passer

 18 mois de travaux
Arrêtons-nous un dernier instant sur ce décor qui va disparaître à tout jamais....Que de souvenirs....le chalet, la pelouse,
les barbecues......
 

6 novembre 2012
  Le chantier se met en place et manifestement nous devrons "subir"
les impondérables qui influent sur la détermination des évènements.

Notre seul souhait....(18 mois ce n'est pas l'éternité) que toutes nos activités émergent positivement de cette situation.Pour cela, nous comptons sur vous tous.

Avant

Avant

 HISTORIQUE

11 février 2008    : il est question d'un projet
13 février 2008    : un engagement .......                  " On ne touchera pas à la pelouse"
AG 2008 : ?             Barbecue 2008 ; ?
AG 2009 : ?             Barbecue 2009 : ?

19 novembre 2011 : le projet 2008 réapparaît

12 novembre 2012 : installation du chantier

10 décembre 2012  : début des travaux
11 décembre 2012  : obligation de vider le chalet

12 décembre 2012  : démolition du chalet
21 décembre 2012  : arrêt des travaux
14  janvier 2013      : reprise des travaux
15 janvier  2013     : intempéries jusqu'au 30/01
16 janvier  2013   : fuite d'eau
31 janvier 2013    : rupture gaz   -   idem le 1/2
18 février 2013    : chantier de nouveau à l'arrêt
13 mars 2013       :  fuite d'eau
15 mai 2013       : toujours à l'arrêt et aucune info

Maintenant

Maintenant

Maintenant

 Début du chantier

 Démolition du chalet

 

Zone désamiantée

Abattage des arbres

Reste le barbecue

Que nous réserve l'avenir.....
Il est maintenant question d'un dépot de bilan !.

Infos obtenu par Radio Moquette

 

Les WC se répandent

 

On vient chercher le matériel

les toilettes s'envolent 

Le chantier n'est plus sécurisé

 

La cour nous ouvre les bras

Pour combien de temps

Aprés 6 mois de chantier et 20 jours de présence

1 er juin 2013

1 er juin 2013

1 er juin 2013

coup de nettoyage

 Il est beau ce bâtiment : juin 2013

 A suivre..........

avril  2013 - aucune info

 avril 2013 - décor lamentable

 le 1er mai 2013

          

          Ce jour de rencontre permattra aux uns et aux autres d'apprécier la situation où se trouve le City. 
L'absence totale d'information est regrétable mais nous restons sereins.

avril 2013 - on déplace

avril 2013 - ça sera plus propre

avril 2013 - C'est plus joli...hein !

L'annonce de l'arrivée des travaux a refroidi l'atmosphère du        City-club     Publié le 12/10/2012

  | NIEPPE | Le président Jean-Claude Hochart a invité, samedi soir, les adhérents du City-club à leur 44e assemblée générale annuelle à l'espace Raymond-Leduc, parvis Notre-Dame.

 

Les animateurs des différentes sections du club ont dressé le bilan des activités de l'année qui est satisfaisant dans l'ensemble. En atelier menuiserie, André Mire, menuisier de formation, viendra épauler Jean-Albert Baudot et Jean-Claude Hochart pour l'encadrement des jeunes et apportera son expérience dans ce domaine. Odile Hochart a ouvert, la saison précédente, une nouvelle activité « neurones ». « La mémoire, c'est la fonction qui permet de capter, coder, conserver et restituer les stimulations et les informations que nous percevons, explique-t-elle. Au travers d'exercices des plus variés nous sollicitons nos neurones. Près de trente personnes sont inscrites cette année, ça promet ! Une condition, ne pas oublier le jour et l'heure, le lundi de 16 h à 17 h ! » L'activité « guinguette », avec près d'une centaine de participants, est intergénérationnelle et est la plus fréquentée du club. Comme il y a deux ans, pour la fête des Cantinières, le City compte participer, au printemps, au mariage de Miss Cantine avec le géant belge Pimpon de Lessines. Une danse flamande sera au programme.

D'autres activités comme les sorties bowling, l'organisation de sorties d'un jour et du séjour en Crête de 15 jours, les repas, le fleurissement du site et des locaux accaparent les responsables du club. Ceux-ci donnent aussi dans le social plus concrètement en aidant à la déclaration d'impôts ou par les contacts avec le conciliateur de justice et l'antenne juridique d'Armentières.

C'est également avec regret que le City-club a décidé de mettre un terme à l'activité la plus ancienne, l'école de danse, remplacée par une activité «  créativité », plus spécialement réservée aux demoiselles (âge minimum 8 ans). « Dans la pratique, il n'est pas toujours aisé de savoir recoudre un bouton ou faire un bas de pantalon ou tout simplement utiliser une machine à coudre, précise Odile Hochart. De même, savoir utiliser les mains en plus des deux doigts réservés aux Iphones peut s'avérer nécessaire pour l'avenir. Je reste à la disposition de ceux qui souhaitent venir nous rejoindre. Je précise qu'il ne s'agit pas d'une activité couture et que la MLC encadre parfaitement cette passion.

 » En fin de séance, Marie France Braure, adjointe aux associations et représentant la municipalité, a annoncé que les travaux des vingt-neuf logements sur le site doivent être commencés et achevés dans un délai de neuf mois. La remise, en public, d'une copie d'un courrier daté du 10 juillet 2012 par l'adjointe au président du City-club annonçant cette décision, a refroidi l'atmosphère. Rappelons que la réalisation de ce projet aura pour conséquence la suppression de l'espace « pelouse », du chalet, du barbecue en briques et du préau où sont stockés les décors. Jean-Claude Hochart s'est efforcé de chasser cette impression de froid en rassurant l'assemblée qu'il s'agissait seulement de la première étape mais que le projet de démolition du bâtiment devait être... au fond des cartons ! • D. T. (CLP)

 

Les adhérents du City-club sont inquiets pour l'avenir de leur association

mercredi 05.10.2011, 05:03 - La Voix du Nord    - Assemblée Générale du 1er octobre 2011

| NIEPPE |

Le City-club tenait, samedi soir, son assemblée générale. Les adhérents se sont rendus en nombre dans la salle Espace Raymond-Leduc, traduisant ainsi leur inquiétude sur le devenir de l'association suite au projet municipal de transformation du site en logements.

Le City-club compte 228 membres pour 352 participants à la dizaine d'activités que le club propose. Une nouveauté a été présentée par Odile Hochart, l'une des principales animatrices du club : « la production de neurones », activité qui travaillera sur des exercices concernant la mémoire le lundi de16h à 17h

Après avoir présenté le bilan des différentes activités et l'état des finances du club, Jean-Claude Hochart, président, a abordé le sujet épineux du devenir du club suite au projet de démolition du bâtiment où se déroule l'ensemble des activités du City-club, suivi d'une reconstruction et l'apparition d'appartements. Il a raconté son entretien avec l'adjoint : « L'adjoint rencontré admet notre déception, il conforte l'idée qu'une telle décision ne peut rencontrer, en opposition, aucun sentiment historique, aucune émotion, aucun désarroi. Il précise qu'il n'est pas là pour s'ouvrir aux états d'âme et qu'il en sera de même concernant la phase n° 3, les garages. C'est alors que ce monsieur prétend que des solutions seront trouvées durant la période de démolition et la reconstruction, guinguettes à la salle Line-Renaud, la gym, l'informatique, l'atelier de menuiserie dans d'autres endroits... Autant d'interrogations sans aucune solution. Nous constatons que nous sommes dans l'impossibilité de lui faire entendre que les 350 participants se rendront dans différents endroits et qu'ils continueront de pratiquer leurs activités avec le même attachement. Notre interlocuteur nous a indiqué qu'il savait qu'une partie de la population désavouait ces projets, qu'il ne serait plus candidat et ne ferait qu'un seul mandat. » Et le président d'ajouter : « Que devons-nous retenir d'un tel comportement ? Aucune sensibilité, aucune émotion, aucun désarroi, mais surtout, je défais, je décide, je démolis, j'impose ! En ce qui me concerne, il est clair que je ne participerai pas à ce projet basé sur l'indifférence totale, le refus de reconnaître le bien fondé de notre association. Comment peut-on oublier tous ses bénévoles qui s'investissent depuis des années ? Aujourd'hui, les activités se poursuivent avec, pour principales actions, la convivialité, la solidarité, la qualité des activités, l'épanouissement des personnes et le soutien permanent en cas de difficultés administratives ou autres... Dés lundi, nous aurons à nous prononcer sur nos intentions et s'il s'avère qu'une majorité des membres de ce conseil refuse toute opération de transplantation, dés la notification de notre expropriation, une démission collective sera à l'ordre du jour, lors d'une assemblée extraordinaire. » Pour autant, Jean-Claude Hochart estime qu'il serait prétentieux de prétendre qu'après 42 ans, le City serait alors mort. « Pour ceux qui pensent reprendre le flambeau après ces 18 mois, voire deux ans de travaux et des voisins sur la tête, seul conseil : retenez vos élans de passion et ne mettez pas à mal votre sensibilité ! » La présence de Michel Vandevoorde n'a pas rassuré les adhérents. Le maire et l'adjoint aux associations ont néanmoins promis d'accompagner les membres du City lors des différentes phases de démolition et de reconstruction du site. • D. T. (CLP)

 

Barbecue de rentrée 2011

 

 Le traditionnel « Barbecue de rentrée » s’est déroulé, comme à l’habitude, dans une parfaite convivialité réunissant 121 adhérents.

 Comme l’an dernier, l’apéritif  s’est déroulé à l’intérieur en raison d’une météo peu clémente laissant la pelouse au regard de tous, peut être pour une dernière fois.

 Tous les participants sont allés de leurs encouragements auprés des «cuistots » d’un jour ; Jacques, Jean-Luc et Bruno. 

 

Du vendredi au lundi matin grosse activité pour la réception du matériel, les achats, l’épluchage, la préparation des plats etc…etc…La difficulté majeure est de pouvoir « donner » un petit « boulot » à chacun en fonction du nombre important de bonnes volontés.

 

 Les nombreuses sollicitations laissent à penser que cette nouvelle saison sera à la hauteur des précédentes.

 

Pour en savoir un peu plus sur l’ensemble des activités, pourquoi pas une visite sur le stand du CITY lors du forum ( Salle polyvalente de 9h à 17h le dimanche 4 septembre.

 

Nettoyage de printemps : Le nettoyage de printemps s’est passé dans les meilleures conditions.
Dés le jeudi, 17 adhérents au rendez-vous et une grande facilité de répartition des tâches.

 Savonnage des boiseries – nettoyage des vitres – coup de propre dans le secrétariat – 240m² de carrelage brossé avant le passage de la cire – arrêt sur la vitrine des verres de collection – les WC comme neufs avec en prime la réparation d’un réservoir – le coup de Karcher sous le préau – la tonde de la pelouse……..et la coupe des arbustes – un dernier petit tour dans les massifs afin de supprimer  les ordures et l’utilisation de la balayeuse dans la cour.
Dépoussiérage complet de l'atelier de menuiserie.

  Remerciements à ceux qui, par leur présence, perdurent les traditions du CITY. 
Il en est de même pour ceux qui avaient prévu de poursuivre le nettoyage le vendredi et n’ont pu assouvir leur bonne volonté. Qu’ils soient rassurés…d’autres nettoyages sont prévus pour l'an prochain.

  voir le diaporama " Nettoyage et fleurissement"

Le City en juillet et août

 Si certaines activités sont en vacances, il n'en est pas de même pour tout le monde. Les cyclos toujours en piste continuent d'avaler les kilomètres. (Un article sur le tour de France doit nous parvenir relatant la présence de .....   dans les Alpes) . En attendant...Bravo à Daniel, Dany et nos anciens : Jean-Marie et Joël                                                                                                                                                              

             

   

Les adhérents du City•club ont fait part de leur malaise lors de leur assemblée
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Armentieres/actualite/

    Les adhérents du City-club ont fait part de leur malaise   lors de leur assemblée générale

 

Mercredi 06.10.2010, 05:02 -La Voix du Nord  - NIEPPE 

 Grosse affluence et grande mobilisation, samedi soir, pour l’assemblée

 


L’assemblée générale du City-club s’est déroulée samedi soir. C’est la plus grande affluence constatée au City pour ce type de manifestation. Face à une certaine angoisse des adhérents, les questions ont fusé. Le président Jean Claude Hochart s’est d’abord félicité du bon fonctionnement de nombreuses sections du club avec un effectif croissant. En particulier, l’atelier menuiserie qui, avec la collaboration des adhérentes de l’école de danse, confectionne des objets décoratifs pour Noèl. La section informatique regroupe plus de quarante adhérents. Pour l’activité théâtre, Odile Hochart a pris la plume et les répétitions devraient commencer dans le courant du premier trimestre 2011.(cent adhérents) les danseurs préparent eux une nouvelle prestation pour accompagner Miss cantine en avril 2011 tandis que ceux de l’école de danse ont pour objectif le gala de clôture.

Craintes

Malgré la bonne marche de cette association, un certain malaise et des craintes règnent sur le devenir du City-club suite aux projets de constructions immobilières à proximité des locaux par la municipalité. Les questions étaient surtout axées sur les rapports entre le club et la ville et ses projets.
Des questions ont aussi été posées sur le plan financier avec la suppression de la subvention sur objectifs et la participation au forum. «Pour cette subvention, aucune information n’a été faite et
toutes les associations ont été rangées au même niveau sauf celle qui adhérent à l’école de sports,a précisé le président. Quant au forum, tout comme les fêtes de la Lys, la formule ne nous convient plus. Par contre, nous participons à d’autres manifestations nieppoises comme le fleurissement du site, le Téléthon, la future fête des Cantinières ».

Jean-Claude Hochart a ensuite répondu à la question sur le sujet épineux du projet de construction. «Le 13 février 2008, la municipalité nous rassurait par courrier de la demande d’abandon de cette piste adressée aux services compétents. Le 6 novembre 2009, nous étions convoqués pour apprendre que le permis de construire serait déposé le 31 décembre 2009 et le début des travaux lancé en février 2010. La deuxième phase se déroule actuellement avec la démolition du bâtiment. De février 2008 à novembre 2009, nous avons eu deux assemblées générales, nous avons fêté les 40 ans du City-club, pris deux fois l’apéritif sur la pelouse et nous ne nous sommes jamais rendus compte que nous allions être roulés dans la farine. »

Le maire Michel Vandevoorde a précisé que «le souci de la municipalité est de moderniser le quartier du Pont. Le projet avec le programme Habitat du Nord concerne 29 logements. Ce projet se double de la réhabilitation des Restos du coeur et de l’implantation sur site du CCAS de la ville. Il y a un besoin de vivre de manière solidaire. Cent cinquante demandes de logements ne sont pas satisfaites à Nieppe. Je dois écouter la population et répondre à un besoin impératif de loger les gens ». • DANIEL TERRIER (CLP)

 
Actualités
© 2017 Cadi-dom
Nombre de visites